Semer dans une bonne terre

Alors qu’il s’assoit chaque jour avec 600 autres ouvriers pour décortiquer des noix de cajou, Samuel Sekodenis fait plus que bavarder avec eux : il répand l’Évangile, ce qu’il a voulu faire depuis qu’il a reçu Christ comme Sauveur. Il n’avait cependant aucune idée qu’il le ferait dans un tel contexte. Une vie passée au service de Dieu est toutefois remplie de surprises.

Né au Bénin, dans une famille musulmane, Samuel a entendu l’Évangile à la radio chrétienne et a aussitôt donné sa vie à Christ. Sa décision lui a cependant coûté cher. Le rejet de sa famille et la perte de son emploi comme enseignant ne l’ont toutefois pas dissuadé de poursuivre la tâche à laquelle le Seigneur l’avait appelé : devenir pasteur.

Étudiant, Samuel manquait toujours d’argent et avait souvent de la peine à payer ses droits de scolarité. Heureusement, il a rencontré Jace Rabe, homme d’affaires américain et philanthrope. Ce dernier a été si profondément impressionné par le grand désir du jeune homme de communiquer l’Évangile, que lui et sa femme lui ont offert une bourse d’études couvrant tant sa formation que ses frais de subsistance. Sa croissance spirituelle leur a confirmé qu’ils devaient l’inclure dans les projets qu’ils envisageaient pour la ville de Parakou, au centre du Bénin.

En 2011, Jace et un partenaire d’affaires, Richard Barnhill, ont fondé Tolaro Global, une usine de transformation de noix de cajou, à Parakou. Contrairement aux autres propriétaires d’usines dans le pays, ils avaient un but beaucoup plus noble que celui de maximiser leurs profits. Jace et Richard sont en affaires non seulement pour aider les gens en leur fournissant des emplois qui stimulent la croissance économique et apportent de la stabilité à un pays qui en a désespérément besoin, mais aussi pour leur annoncer la Bonne Nouvelle.

« En Samuel, nous avons un formidable partenaire et ami, raconte Richard. Il a tout sacrifié pour annoncer le message de Christ, et nous ne pouvons qu’en faire l’éloge. » En plus de prêcher et de distribuer des lecteurs audio Messager, Samuel vit et travaille avec ses compatriotes, alors qu’ils rôtissent, décortiquent et emballent les noix qui voyageront partout dans le monde.

« Je cherche à atteindre 1000 personnes pour Christ en deux ans, déclare Samuel. Mon plan consiste à évangéliser dix personnes par semaine, à leur donner un Messager, à aller chez elles pour leur parler des enseignements du pasteur Charles Stanley qu’ils ont entendus et à les encourager à suivre Jésus. » Malgré la vive opposition de certains adeptes de l’islam et du vaudou, il poursuit son but audacieux, une personne à la fois.

histoires connexes

Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A