Une image émouvante

Debout dans la foule, Amit Malik a les yeux fixés sur un drap blanc effiloché qui bat au vent. C’est un écran de cinéma improvisé, étendu sur un mur de terre séchée. L’assistance est composée de résidants démunis, sans espoir et sans Dieu.

Pour Amit, c’est une scène familière. Tout le jour, il a parcouru les chemins de terre inégaux de ce bidonville dans le nord de l’Inde pour toucher les gens venus à un dispensaire gratuit et prier pour eux. Il les a écoutés lui décrire leurs maladies et les a invités à regarder le film Jésus.

Ils viennent le voir parce qu’ils n’ont rien à perdre. Que peut-il y avoir de pire que de vivre entre un égout à ciel ouvert et une autoroute achalandée, dans une maison minable faite de panneaux de plastique, de boue, de tissu et de carton? Ils ont prié leurs millions de déesses et de dieux hindous, sans jamais être exaucés. Ils entendent toutefois Amit leur parler de Jésus qui a opéré des miracles et ressuscité des morts, et qui leur offre la vie éternelle.

À la fin de la projection, Amit et son équipe s’avancent dans la foule, prient avec ceux qui sont touchés par l’Évangile et recueillent les noms de ceux qui veulent en savoir davantage sur le Fils de Dieu. Amit garde toujours sur lui quelques Messenger en anglais et en hindi qu’il distribue judicieusement.

Au cours des trois dernières années, ces réunions en plein air ont fait prospérer le ministère d’Amit. L’Église de Peeragarhi qui comprenait 250 membres est devenue un regroupement de 425 assemblées, comptant chacune environ douze personnes dans des villes du nord de l’Inde.

Dans cette région, Amit a instruit des responsables à former des disciples et à raconter l’œuvre de Dieu dans leur vie. Certains ont été guéris de maladies et d’autres ont reçu des vêtements propres ou un verre d’eau au nom de Jésus, de simples gestes qui les ont attirés au Seigneur.

Amit ne s’est pas encore rendu dans de nombreuses régions où les évangélistes sont battus ou même tués, mais il prévoit y aller. Il continuera donc à sillonner des chemins tortueux, à étendre un drap sur un mur et à refléter la lumière de Christ sur ceux qui vivent dans les ténèbres.

 

histoires connexes

Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A