Qu'advient-il de mes notes

L’appel à servir

Lisez | PHILIPPIENS 2.7‑9 (1580)

Quand ils servent dans le contexte de l’Église, les gens choisissent rarement des fonctions où ils seront peu remarqués. Ce n’est pas mal d’aspirer à présider un comité ou à enseigner une classe nombreuse, mais Dieu nous appelle à avoir un cœur de serviteur, dont le motif est de le glorifier.

Au fil de mes maintes conversations avec des étudiants au séminaire, je les ai souvent entendus dire qu’ils voulaient diriger une grande Église. Par contre, ceux qui s’occupent d’une petite assemblée se sentent en général insignifiants.

Voici ce que je leur dis pour les encourager : « Dans son immense amour, Dieu nous place exactement là où il veut que nous le servions, et nous devrions nous donner à fond à toutes nos tâches, que notre auditoire se compose d’une seule personne ou d’une foule. Le prestige que nous recevons importe peu au Seigneur. Il désire nous voir lui obéir et faire de notre mieux. » Cela tient non seulement pour les pasteurs, mais aussi pour tous les croyants.

Le Seigneur nous appelle à servir pour plusieurs raisons. D’abord, il veut nous débarrasser de notre orgueil et de notre égoïsme pour que nous nous concentrions sur lui. Ensuite, lorsque nous nous occupons l’un de l’autre, nous proclamons notre amour pour Christ. Enfin, Dieu purifie notre cœur au moyen du service.

Comment définir la réussite? On entend fréquemment : « en atteignant des objectifs prédéterminés ». L’Écriture la définit autrement. Pour réussir, nous devons laisser Dieu décider de nos objectifs, chercher à les découvrir et à les atteindre, puis lui permettre de nous transformer.

 

LA BIBLE EN UN AN : NOMBRES 11 – 13

COMMENTAIRE

Commentaire Désactivé