La nouvelle Jérusalem

  • avril 19, 2018
jeudi 19

APOCALYPSE 21.1‑8

Lorsqu’il était sur terre, Jésus a promis à ses disciples qu’il irait leur préparer une place au ciel (Jn 14.3). Des années plus tard, Jean a vu la nouvelle Jérusalem descendre du ciel. Cette vision était impossible à décrire, mais l’apôtre a fait de son mieux pour la traduire en langage (voir Ap 21.9 – 22.5).

Jean a été témoin de la gloire de Dieu irradiant de la structure de cette ville, dont les fondements en pierres précieuses resplendissaient de mille feux. Ses portes étaient de perles, et ses rues, pavées d’or transparent. Cette ville de 2400 kilomètres cubes servait de demeure à Dieu et à l’humanité; ils y vivaient dans une parfaite intimité, et ce, pour l’éternité. En Apocalypse 22.3,4, on lit : « Le trône de Dieu et de l’Agneau sera dans la ville; ses serviteurs le serviront et verront sa face, et son nom sera sur leur front. »

Nous pourrions avoir de la difficulté à imaginer la nouvelle Jérusalem, mais nous comprenons que certaines choses en seront absentes : larmes, mort, deuil, cris et douleur, et nous nous en réjouissons. Le péché, ainsi que toutes ses conséquences, en sera banni, de même que les frustrations, l’ennui et les problèmes. Personne ne sera handicapé, et notre corps ne se fatiguera jamais ni ne sera malade.

Quand nous ployons sous les épreuves, fixons le regard sur notre glorieux héritage céleste. Les soucis et l’affliction sont réservés à la terre. Lorsque nous parcourrons les rues de la nouvelle Jérusalem en compagnie de notre Sauveur, les ravages du péché auront disparu, et notre joie sera entière.

LA BIBLE EN UN AN : 1 ROIS 15 – 17

Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A
loader
Date de publication avril 19, 2018
La nouvelle Jérusalem

Read Now
DailyDevotionNotFound
DevotionArchiveNotAvailable