Simples gestes d’obéissance

  • septembre 28, 2016
mercredi 28

LUC 5.1‑7

Notre obéissance, même dans les petites choses, peut bénir de nombreuses personnes. Le passage du jour nous le démontre.

Simon Pierre, un pêcheur, s’était activé toute la nuit sans rien attraper. Il était sur le rivage en train de terminer sa besogne quand Jésus s’est approché de lui. Le Sauveur voulait s’adresser à la foule depuis la barque du pêcheur. Malgré sa longue nuit infructueuse de travail, Pierre a acquiescé à sa demande, et les gens ont été bénis en écoutant Christ.

Les requêtes de Dieu peuvent se présenter à des moments inattendus. Nous pourrions alors être tentés de laisser quelqu’un d’autre répondre à son appel, en pensant que l’identité du serviteur importe peu. Souvenons‑nous toutefois que les desseins de Dieu visent notre bien (Jé 29.11).

Plus tard, Jésus a fait une deuxième demande à Pierre : amener le bateau en eau profonde et y jeter ses filets. Le pêcheur croyait qu’il serait peu probable qu’ils attrapent quoi que ce soit, mais il a quand même obéi. Sa coopération a produit une abondance de poissons pour la foule, les autres pêcheurs, leurs familles et lui‑même.

Pierre n’a pas obéi pour être récompensé, mais c’est ce qui est arrivé. Ses simples gestes d’obéissance lui ont permis de servir encore plus et d’être abondamment béni.

Certains pensent que l’obéissance importe peu si l’enjeu n’est pas de taille. Or, l’histoire de Pierre nous enseigne tout le contraire. Engageons‑nous à obéir au Seigneur dans les petites choses comme dans les grandes, en croyant qu’il fera fructifier notre obéissance. Suivre Dieu constitue toujours le meilleur choix.

LA BIBLE EN UN AN : SOPHONIE 1 – 3; AGGÉE 1 – 2

COMMENTAIRE

Commentaire Désactivé





Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A
loader
Date de publication septembre 28, 2016
Simples gestes d’obéissance

Read Now
DailyDevotionNotFound
DevotionArchiveNotAvailable