Comment demander son chemin

  • avril 20, 2017
jeudi 20

MATTHIEU 7.7,8

Nous avons vu hier la première étape à suivre pour connaître la volonté de Dieu et la place cruciale que la purification occupe dans tout le processus. Cependant, une autre étape s’impose, et c’est l’abandon de soi.

Le Seigneur ne peut nous révéler son plan jusqu’à ce que nous nous soyons engagés à lui obéir. Il sait si nous lui demandons des directives pour y obéir ou simplement pour les considérer. Selon 1 Jean 5.14,15, Dieu nous écoute quand nous réclamons quelque chose qui est conforme à sa volonté, et il nous l’accorde. Il est possible de lui présenter des requêtes qui s’opposent à son bon plaisir, mais les croyants soumis découvriront ce qu’ils doivent solliciter et recevront la meilleure réponse.

Dieu guide généralement les chrétiens par l’entremise de sa Parole. Voilà pourquoi il importe de la méditer (Ps 1.2,3). Au fil de notre lecture, nous pouvons tomber sur un passage qui s’applique à notre situation ou nous révèle un principe pertinent. Il arrive que Dieu nous dirige manifestement au moyen de versets que personne d’autre n’aurait compris de la même manière. La clé consiste à croire que le Seigneur nous conduira et à vivre selon cette conviction (Mc 11.24).

Demander son chemin à Dieu est souvent un processus lent qui requiert de la patience. Il peut nous en coûter cher de vouloir mener notre barque ou de devancer Dieu. Notre Souverain omniscient prépare la voie de ceux qui s’attendent à lui (És 64.4), et il promet de montrer le bon sentier à ceux qui le lui demandent (Mt 7.7,8).

LA BIBLE EN UN AN : 1 ROIS 18 – 19
Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A
loader
Date de publication juillet 24, 2017
Encourager le pasteur

Read Now
DailyDevotionNotFound
DevotionArchiveNotAvailable