Le coût de notre salut

  • février 08, 2016
lundi 08

Lisez | PHILIPPIENS 2.5‑8 (1576)

Les services bancaires en ligne et les cartes de crédit nous incitent à ignorer le coût des choses. Il en est de même du péché. Notre culture jouit des plaisirs temporels en faisant fi du prix que, selon Dieu, elle devra payer pour sa transgression (Ro 6.23).

L’Écriture nous apprend ce qu’il en a coûté à Jésus pour porter nos péchés sur la croix. Il y a souffert :

la douleur physique. Au fil des heures menant à la crucifixion de Jésus, on s’est moqué de lui, on l’a battu et on l’a humilié (Jn 19). Même s’il était affaibli, on l’a forcé à se charger de sa croix. Puis on l’a crucifié, on a élevé la croix et on l’y a laissé subir une mort cruelle.

le péché de l’homme. Jésus a vécu une vie parfaite, sans jamais commettre de péché ou rien devoir regretter. À la croix, le Père a cependant placé tous les péchés du monde sur lui (2 Co 5.21), et Christ a subi le châtiment de nos transgressions, de notre culpabilité et de notre déshonneur.

l’abandon. À la fin, Dieu a abandonné Jésus (Mc 15.34), rompant la communion incessante dont ils avaient joui depuis toute l’éternité. Notre péché les a séparés jusqu’à ce que l’œuvre de la rédemption soit accomplie (Jn 19.30).

le jugement divin. Christ a subi la colère de Dieu à cause du péché de l’homme; il a supporté la condamnation que nous méritions (És 53.5,6; Ro 5.9).

Notre Sauveur a beaucoup souffert pour nous, afin de nous adopter (Jn 1.12). Il nous appelle à une vie de service sacrificiel : exécuter le travail du Père et vivre pour lui plaire. Puisque notre salut lui a coûté tellement cher, pourrions‑nous faire moins?

 

LA BIBLE EN UN AN : NOMBRES 1 – 2

Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A
loader
Date de publication décembre 11, 2017
Ce que Dieu pense de l’argent

Read Now
DailyDevotionNotFound
DevotionArchiveNotAvailable