Le sentier de la vie

  • janvier 13, 2018
samedi 13

JÉRÉMIE 10.23,24

La vie se compare à un sentier tortueux. Des activités intéressantes peuvent se transformer en déviations menant aux sables mouvants du péché. Des philosophies accrocheuses peuvent nous attirer dans un bourbier de confusion. Même les meilleures pistes ne traversent pas toujours des prés ensoleillés et ne longent pas toujours des eaux tranquilles. Il est possible que nous ayons à marcher sur des terres durcies ou à parcourir des vallées ombragées. Il n’existe qu’une façon d’emprunter le bon sentier : suivre celui qui le connaît à fond.

Dieu est le seul guide offrant tous les services. Personne ne peut se tromper en prenant le chemin qu’il indique. Il vous a créé exprès pour l’époque et l’endroit où vous vous trouvez. Le Seigneur veille sur vous parce qu’il veut accomplir ses desseins par votre entremise (Pr 3.5,6). Il a promis de conseiller tous ceux qui le suivent (Ps 25.12); par conséquent, si vous pressentez que Dieu vous avise d’éviter une piste secondaire, sachez que c’est parce qu’il voit les dangers qui s’y cachent.

Il existe une corrélation entre faire fi de la direction divine et se retrouver dans de beaux draps. Celui qui s’éloigne du chemin s’est appuyé sur son propre « sens d’orientation », sur ses émotions, ses désirs et sa version de la moralité. Il a poursuivi ce qui paraît bien ou lui est agréable plutôt que la volonté de Dieu.

Dieu a balisé votre sentier. Il y connaît chaque obstacle et chaque bourbier, et il sait ce qui vous tentera d’en dévier. De plus, il s’est engagé à être votre guide et votre consolateur, de sorte que vous n’aurez jamais à y avancer seul.

LA BIBLE EN UN AN : GENÈSE 42 – 45

Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A
loader
Date de publication avril 19, 2018
La nouvelle Jérusalem

Read Now
DailyDevotionNotFound
DevotionArchiveNotAvailable