Les exigences de la foi

  • août 01, 2016
lundi 01

ROMAINS 6.22,23

Dès le moment où Jésus devient notre Sauveur et Seigneur, nous commençons à vivre par la foi. Autrement dit, nous croyons que Dieu est tout ce qu’il dit être et qu’il tiendra chacune de ses promesses. Le salut est instantané, mais c’est le travail d’une vie que d’assimiler et de comprendre tout ce qu’il englobe.

Lors de notre conversion, Dieu amorce notre sanctification et nous enseigne à lui ressembler. Puisqu’il s’agit d’un processus, il faut du temps pour apprendre à marcher par la foi et à croire en l’invisible.

Même si le Saint‑Esprit vit en nous, nous combattons la chair. Nous désirons obéir à Dieu et voir les choses selon sa perspective, mais notre ancienne nature nous fait chanceler et dépendre de nos forces ainsi que de notre logique. Nous devons choisir quotidiennement de suivre la voie que Dieu nous trace.

Pour croître en sainteté, il faut écouter notre Père. Étant donné que nous n’avons pas tendance à le faire, nous avons besoin de discipline personnelle. Il vaut mieux réserver une plage horaire chaque jour pour méditer la Parole de Dieu. Attendons‑nous à ce que Jésus nous parle et prêtons l’oreille à ce qu’il nous dit. Écrivons dans notre Bible ce qu’il nous a communiqué et à quelle date. Puis pratiquons les vérités apprises et observons les résultats.

Écouter la voix de Dieu et être en harmonie avec son Esprit sont essentiels à la marche de la foi, mais ils exigent qu’on y persévère avec détermination. Comme pour l’exercice physique, plus nous fortifierons nos « muscles » spirituels, plus ce processus s’intégrera à notre personnalité.

LA BIBLE EN UN AN : ÉSAÏE 40 – 42

Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A
loader
Date de publication mars 28, 2017
Nos récompenses au ciel

Read Now
DailyDevotionNotFound
DevotionArchiveNotAvailable