Une sainte servitude

  • août 07, 2016
dimanche 07

JEAN 13.13‑16

Le mot serviteur vous fait‑il immédiatement penser à quelqu’un? Vous vous rappelez peut‑être un commis extraordinairement empressé ou une dame de l’Église qui s’occupe toujours de tous les détails.

Nous sommes entourés de fidèles serviteurs que nous tenons malheureusement souvent pour acquis. Or, nous devons corriger cette situation, non seulement pour leur bien, mais aussi pour le nôtre. Je crois de tout cœur que le service fidèle d’hommes et de femmes justes bénira à profusion ceux qu’ils aident.

Par exemple, l’histoire de Joseph, dans l’Ancien Testament, renferme un fil conducteur : les gens qu’il a servis ont toujours prospéré. Potiphar ne craignait pas du tout Dieu, mais il a reconnu que sa bonne fortune procédait de son esclave (Ge 39.2‑6). Pensons également à Daniel qui a interprété les visions de rois babyloniens (Da 2,4,5).

Dans chaque cas, de puissants leaders ont non seulement été bénis grâce aux actions de leurs serviteurs, mais ils sont devenus conscients du Dieu vivant. En accordant à leurs subalternes plus de responsabilités et d’occasions de servir, ils ont aussi participé à la réussite de ces jeunes hommes (Ge 39.1‑6; Da 2.46‑48; 5.29).

Pensez aux gens qui ont le don de servir. Passez du temps, servez et œuvrez avec eux, pour la gloire de Dieu. Si vous méprisez ceux qui accomplissent un travail ingrat, vous pourriez vous priver d’une relation possiblement transformatrice. Accourez plutôt vers eux pour leur demander comment vous pouvez servir à leurs côtés.

LA BIBLE EN UN AN : ÉSAÏE 63 – 66

Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A
loader
Date de publication mars 28, 2017
Nos récompenses au ciel

Read Now
DailyDevotionNotFound
DevotionArchiveNotAvailable