À ses pieds

image name


Fascinés par Jésus

Certaines choses dans le monde peuvent nous éblouir, comme les diamants ou les feux d’artifice, mais rien n’est plus resplendissant ou glorieux que notre Seigneur Jésus-Christ. Selon un certain chant : « Quand je contemple ta beauté, et quand toutes les choses pâlissent à ta lumière […] je t’adore, oui je t’adore. » Nous devons bien sûr jouir de sa création et de tout ce qu’il nous fournit pour notre agrément et nos besoins, mais garder nos yeux sur le Seigneur nous aidera à bien équilibrer notre vie.

Lire

Luc 10.38-42

Arrière-plan

Jésus rendait visite aux gens dans leur foyer et prêchait la Bonne Nouvelle partout en Israël.

Réfléchir
Le Seigneur estime hautement les relations et il veut que nous prenions plaisir à passer du temps seul avec lui.

Quand Jésus est entré dans le village, Marthe « le reçut dans sa maison » (Lu 10.38). L’histoire se déroule dans un domicile, mais l’on peut pratiquer l’hospitalité en tout lieu. Celle-ci consiste à prêter attention aux besoins des gens et à rechercher leur bien-être. Comment pourriez-vous développer votre aptitude à accueillir les gens?

Marthe était « distraite par beaucoup de service » (v. 40, Darby). Le verbe grec utilisé pour être distraite veut dire « éloigner ». Nous devons doser nos bonnes intentions, même envers le Seigneur, sinon elles pourraient s’avérer contre-productives. Vous êtes-vous déjà tellement impliqué dans ce que vous vouliez faire pour quelqu’un que vous vous êtes « éloigné » de la personne que vous désiriez aider? Comment un tel zèle peut‑il nuire aux relations?

Une obsession des choses du monde peut mener à la frustration, mais l’adoration va de pair avec la paix.

Sa sœur, Marie, s’était assise « aux pieds du Seigneur [et] écoutait sa parole » (v. 39). C’est dans la nature de Dieu de nous aimer, et nous existons pour l’aimer en retour. Quelle était la motivation de Marie dans ce verset? Nous lisons dans Jean 1.14 : « Et la Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. » Comment ce verset vous aide-t-il à expliquer le choix de Marie? De quelles manières s’applique-t-il à votre propre expérience avec Jésus?


Réfléchir
Il est très agréable d’être en compagnie de quelqu’un que l’on aime.

Marthe était frustrée de s’occuper seule des soins domestiques. Elle s’est donc plainte à Jésus de Marie qui l’écoutait, assise à ses pieds (Lu 10.40). Que vous dit cette scène au sujet du lien d’une part, entre obsession et frustration, et d’autre part, entre adoration et paix?

La perfection de Jésus est surnaturelle et éblouissante.

Le Seigneur a dit à Marthe « Tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nécessaire » (v. 41,42). Marthe essayait peut-être d’en faire trop, alors que quelque chose de simple aurait suffi. Il arrive que Dieu ne nous demande pas d’éliminer un divertissement, mais de réfléchir au temps que nous y consacrons. Y a-t-il des domaines dans votre vie que vous pourriez épurer pour accorder plus de temps à votre relation avec Dieu?

Jésus explique que Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera pas ôtée (v. 42). En somme, de quoi Marthe se privait-elle? Avez-vous déjà senti que quelqu’un ou quelque chose vous privait de la bonne part? Comment Jésus pourrait-il vous aider à résoudre un tel problème?


Réfléchir
Jouir d’un amour profond peut nous donner l’impression que nous n’avons besoin de rien d’autre.

Jésus dit que Marie a choisi henos, ce qui signifie « une seule chose ». Plus tard, elle aurait naturellement besoin d’autres choses, comme la nourriture que Marthe préparait, mais le Seigneur prend plaisir à ce que nous choisissions les trésors éternels qu’il nous offre.


Aller plus loin

Voyez comment cette étude s’applique à votre vie.

Absolument rien sur terre et dans le ciel ne surpasse la beauté du Seigneur. Le roi David a écrit : « Je demande à l’Éternel une chose, que je désire ardemment : je voudrais habiter toute ma vie dans la maison de l’Éternel, pour contempler la magnificence de l’Éternel et pour admirer son temple » (Ps 27.4). Cette « chose » que David a demandée préfigure la « bonne part » que Marie a choisie. Quant à nous, nous pouvons contempler la beauté du Seigneur, même s’il n’est pas présent physiquement, comme il l’était pour elle.

Qu’est-ce que « contempler la magnificence de l’Éternel » signifie pour vous? Décrivez votre expérience et la joie que vous ressentez à ce moment.

La requête de David indique le même désir que Marie a manifesté : être en compagnie de Dieu et contempler sa gloire par-dessus tout. Est-ce une priorité pour vous au quotidien? Ce désir ne sera jamais complètement comblé sur terre, mais vous pouvez demander au Seigneur de vous aider à jouir davantage de sa présence ici-bas.

Nous aimons généralement être en compagnie de quelqu’un qui nous aime. Évitez-vous parfois de passer du temps avec Dieu? Si tel est le cas, rappelez-vous que vous êtes son enfant bien-aimé, puis voyez si un péché pourrait faire obstacle à votre communion avec lui.

La perfection de Jésus est surnaturelle et éblouissante. Lui appartenir signifie que vous pouvez contempler sa gloire en tout temps. C’est une expérience à ne pas manquer.


Illustration d’Adam Cruft

histoires connexes

BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A