En son temps

image name


Beth Puckett s’envole

pour la Guyane, le pays sud-américain où elle et son mari, Steve, ont démarré un ministère il y a plus de dix ans. Elle passe en revue des dizaines de lettres de remerciement, sachant que pour chacune d’elles, des milliers de gens n’ont pas encore entendu l’Évangile. Et le temps presse.


En Guyane, Beth a vu plus de 20 000 personnes donner leur vie à Christ. Bien qu’elle s’en réjouisse, elle ne peut s’empêcher de penser aux régions éloignées, comme la savane à la frontière du Brésil, où des groupes vivent presque isolés du monde extérieur. Les ouvriers sont peu nombreux, et les dépenses pour atteindre ces groupes sont élevées et présentent tout un défi logistique.

Beth a appris que tout ne marche pas selon les plans. Il y a quatre décennies, à la fin de la vingtaine, elle ne voulait qu’une chose : se marier et fonder une famille. Alors, quand elle a rencontré et épousé Steve Puckett, c’était une réponse à sa prière. Elle s’est dit : Je peux vraiment commencer à vivre.

Un pasteur ayant perdu la vue ne pouvait plus lire ni préparer des prédications. L’appareil audio a transformé sa vie.

Au cours des années suivantes, les tentatives de Beth d’avoir des enfants ont échoué. Elle a recherché des solutions médicales à son infertilité, tout en priant Dieu de l’exaucer et lui demandant pardon d’avoir perdu beaucoup de temps durant sa jeunesse. Elle était dorénavant déterminée à apprendre à vivre dans le présent. Célibataire ou mariée, mère ou non, son identité ne reposait désormais que sur sa relation avec Dieu.

De gros changements l’attendaient. Non seulement Beth a donné naissance cinq ans plus tard au premier de ses quatre enfants, mais avec une vision renouvelée, elle a reçu du Seigneur une passion pour les missions mondiales. Des amis ont parlé au couple de Niévès, une île des Caraïbes, où l’on parle anglais. Avec une équipe, les Puckett ont organisé un événement d’évangélisation à la grandeur de l’île, dans le plus grand stade de cricket. Toutefois, certains pasteurs qui avaient appuyé l’événement se sont désistés à la dernière minute, et peu de gens se sont convertis.

Beth a remarqué que la plupart de ceux qui étaient réceptifs à l’Évangile provenaient de la Guyane. Un jeune homme, Jai Ramnauth, a grandi tellement rapidement dans la foi qu’il voulait retourner chez lui en tant qu’évangéliste. Les Puckett ont senti que Dieu les dirigeait vers ce pays en particulier et ont décidé d’appuyer le ministère de Jai. Ils lui fournissent des Messenger qu’il apporte dans les régions éloignées du pays. Un pasteur reconnaissant a écrit qu’il avait perdu la vue il y a douze ans et que, dès lors, il lui avait été impossible de lire et de préparer des prédications. L’appareil audio a transformé sa vie et l’a rempli de joie.

Comptant environ 777 000 résidents, la Guyane est l’un des pays les moins densément peuplés. Beth affirme : « Nous sentons vraiment que nous pouvons accomplir le Grand Mandat ici. Tout le monde n’acceptera pas Christ, mais tous pourront entendre la vérité. » Elle sait que des difficultés l’attendent, mais le Seigneur peut tout accomplir, en son temps.


Photos de Logan Cyrus

histoires connexes

Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A