L’aumônier de la renaissance

image name


Phil DuFrene ouvre une boîte de bois

et en extrait deux moineaux de céramique. Dix hommes sont captivés par son histoire lorsqu’il se sert des oiseaux pour illustrer l’œuvre de Christ sur la croix. Il prend un moineau, celui qui a été tué, et décrit le rituel de purification en Lévitique 14.


Ces hommes, qui assistent à un service religieux impromptu, représentent la moitié d’un équipage philippin à bord du Isabella Manx, un vraquier amarré aux quais Fraser Surrey de Vancouver, en Colombie-Britannique. Phil, leur invité et leur ami, leur apporte des gâteries, des brosses à dents et des produits de première nécessité qu’ils ne peuvent se procurer en mer.

Phil est un aumônier atypique. Au lieu de diriger un centre sur la terre ferme où des matelots peuvent se rendre, il est, lui, le centre. « Tout est dans ma mallette et mon sac à dos », raconte-t-il. Son outil le plus important est un routeur Wi-Fi, car il lui offre le moyen de monter à bord d’un bateau. Le routeur permet aux hommes de vérifier leurs messages et même de communiquer par vidéo avec leur famille sans utiliser leurs données limitées.

Phil offre le Messenger In Touch à ceux qui veulent en connaître plus sur Jésus. Un homme de l’Inde a écrit : « Le Messenger m’a sauvé la vie. »

« Ma plus grande joie, c’est de voir les gars échanger avec leur famille », confie Phil qui, en 2018, a perdu sa femme, Debbie, atteinte d’un cancer. Il a vu des hommes utiliser leur cellulaire pour border leurs enfants habitant à l’autre bout du monde, souffler des baisers à leur femme et partager des repas tranquilles avec elle. En voisinant les membres de l’équipage et en apprenant à les connaître, il les gagne, de sorte qu’à sa troisième visite, le capitaine lui permet souvent de tenir un court service religieux.

Ancien missionnaire en Indonésie, Phil a enseigné l’aviation au début des années 1980 à un collège chrétien près des quais Fraser Surrey. Au cours d’un semestre, il a jumelé des étudiants pour qu’ils fassent de l’évangélisation interculturelle et il s’est retrouvé à prêcher l’Évangile à bord d’un cargo russe amarré. Les DuFrene ont ensuite parcouru les Amériques pendant que Phil gérait près de 50 projets relatifs au film JÉSUS, mais il n’a jamais oublié le plaisir qu’il éprouvait à tisser des liens avec les marins. Quand le couple est retourné dans la région de Vancouver, il a fondé les ministères Port of Hope.

Sur chaque bateau, Phil cherche les chrétiens engagés. Ils sont peu nombreux, seuls et soumis aux tentations. Bien qu’il importe d’annoncer l’Évangile aux non-croyants, Phil prend toujours le temps d’encourager les chrétiens.

Depuis trois ans, Phil offre le Messenger In Touch (bible audio traduite dans diverses langues) à ceux qui veulent en connaître plus sur Jésus. Certains hommes prennent simplement plaisir à entendre leur langue maternelle pendant qu’ils s’endorment, alors que d’autres écrivent à In Touch pour raconter comment les leçons ont

Photo de Audra Melton

histoires connexes

BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A