L’union fait la force

image name


En priant ensemble, nous participons à l’œuvre du Seigneur, qui consiste à bâtir son Église.

Sur un chantier de construction, nous pourrions trouver toutes sortes de matériaux : marbre, blocs de béton, granit et brique, mais des ouvriers doivent les empiler. Jésus nous a confié une responsabilité dans l’édification de son Église, mais pour l’assumer nous devons connaître les matériaux dont nous disposons. La prière collective en est un. Elle ressemble aux blocs de grès formés de grains agglomérés qui, lorsqu’on les assemble, deviennent un grand mur.

Lire

Pour mieux profiter de la présente étude biblique, lisez Actes 12. Demandez d’abord au Seigneur de vous y montrer la vérité. En imaginant la scène, notez tout ce qui vous étonne, vous rend perplexe ou même vous offense. Par-dessus tout, faites confiance à Dieu; il est le meilleur enseignant.

Passage clé : Actes 12.5

Arrière-plan

L’Église primitive est persécutée, mais le Saint-Esprit la protège et contribue à bâtir le royaume de Dieu. Alors que la puissance de Dieu se manifeste, les chrétiens gagnent en confiance et se fortifient. Jésus a promis qu’il bâtirait son Église et que l’enfer ne prévaudrait pas contre elle (Mt 16.18). Les disciples découvrent ce qu’il voulait dire et le rôle qu’ils doivent jouer.

Réfléchir
Les disciples ont peut-être prié pour Pierre parce qu’ils l’aimaient et se souciaient de son sort, mais leurs prières étaient également importantes pour l’Église.

Songez à un moment où vous et d’autres croyants vous êtes souciés d’une personne ou d’une situation. Qu’avez-vous fait? En Actes 12.5, l’Église priait sans cesse pour Pierre. Comment organiseriez-vous une telle réunion de prière?

Notre Père désire que nous priions non seulement en tant qu’Église, mais aussi pour l’Église.

Vous connaissez le dicton « La famille qui prie ensemble reste ensemble? » La Bible enseigne que le corps de Christ, c’est-à-dire la famille chrétienne, est « solidement assemblé par des jointures et des liens » (Col 2.19). Paul a écrit que nous faisons tous partie du corps, comme l’œil, le pied et la main (1 Co 12.14-26). Que pourraient bien être les jointures et les liens?

Les disciples priaient tous ensemble lorsque Dieu a répandu son Saint-Esprit sur l’Église (Ac 1.14; 2.1). Pourquoi est-il difficile de prier avec quelqu’un qui nous intimide ou contre qui nous sommes fâchés? Si cela vous est arrivé, y a-t-il eu un changement dans votre relation après que vous avez prié ensemble?

Pourquoi croyez-vous que les disciples ne sont pas restés chez eux pour y prier seuls? Dieu entendrait-il mieux la prière collective que les prières personnelles?

Suite de l’histoire
Après être sorti miraculeusement de prison, Pierre va immédiatement rendre visite à ses amis qui sont abasourdis de le voir. Il leur demande d’annoncer sa libération aux autres croyants.

Jésus est le chef de son Église et de ses ouvriers. Il nous appelle à le servir, généralement avec d’autres.

La prière est efficace et agit de façon étonnante. D’après vous, à quoi pourrait ressembler une prière fervente? Que se passait-il ce soir-là dans la maison de Marie?

Pierre frappe à la porte et une servante s’approche. Elle est tellement joyeuse d’entendre sa voix qu’elle en oublie de lui ouvrir (Ac 12.14). Elle n’était peut-être même pas une disciple de Jésus. Comment un non croyant pourrait-il être touché par une prière qu’il a entendue? Comment vous sentez-vous quand des non-croyants écoutent votre groupe prier?

Les Israélites chantaient souvent la bonté et les merveilles de Dieu. Rappelez-vous un moment où vous avez été bouleversé par son exaucement à vos prières. À qui vouliez-vous le communiquer? Qu’espériez-vous accomplir en l’annonçant?

La vie moderne peut rendre difficiles les réunions de prière. Votre foi dans le Seigneur est-elle assez forte pour vous motiver, en situation de crise, à vous réunir tard en soirée avec d’autres croyants dans la maison de quelqu’un pour prier comme l’Église l’a fait pour Pierre? L’Écriture contient-elle une promesse qui pourrait vous encourager à avoir ce genre de foi?

Réfléchir

Jésus est le chef de son Église et de ses ouvriers. Il nous appelle à le servir, généralement avec d’autres.

En Jean 15.7, Jésus promet : « Si vous demeurez en moi […] demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. » Comment le fait de nous réunir comme les disciples l’ont fait en Actes 12.12 pourrait-il nous aider à demeurer en Christ? Votre vie vous fournit-elle une preuve que vous demeurez en lui?

Même si de nombreux chrétiens ont l’évangélisation à cœur, on doit travailler en équipe pour annoncer la Bonne Nouvelle. Comment contribuer à cette œuvre par la prière collective?

Dieu désire que nous priions non seulement en tant qu’Église, mais aussi pour l’Église (Ép 6.18). Il est assez facile de prier pour les besoins d’une personne, mais comment prier pour tout le corps de Christ? Cela exige un amour profond pour nos frères et sœurs chrétiens dans le monde entier. Pour mieux nous identifier à eux, il est bon de nous rappeler que nous combattons tous le combat de la foi (1 Pi 5.9).

Récapituler

Au cours des prochaines semaines, utilisez la partie suivante pour réviser l’étude et voir comment son message s’applique à votre vie.

L’histoire des disciples qui ont prié pour la libération de Pierre en est une d’étonnement et de grande joie. Nous imaginons parfois Dieu comme un Roi purement pratique et austère, mais réfléchissons à tous ses dons. Il semble clair que notre Père aime nous faire plaisir. Ayant reçu de belles surprises de la part de Dieu, nous sommes impatients de parler aux autres de sa bonté. Cette dynamique révèle que l’amour est une affaire de groupe, et la prière est une manière de manifester cet amour.

Quand nous avons le privilège d’être en compagnie de deux personnes qui s’aiment et se respectent, nous en sortons toujours grandis. Être témoin d’un grand amour et d’une gratitude profonde peut ouvrir notre cœur de manière inattendue. Songez à l’une de vos relations affectueuses. Comment les gens de votre entourage bénéficient-ils de la chaleur de votre relation? La prochaine fois que vous prierez avec des amis ou votre famille, demandez à Dieu de vous aider à connaître son amour dans une plus grande mesure par leur présence.

Un proverbe connu reflète ce sentiment : « Une joie partagée est une double joie, un chagrin partagé est un demi-chagrin. » Cette expression constitue une merveilleuse recette pour cultiver une relation. En 1 Corinthiens 12.26, Paul va plus loin : « Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui. » Comment cela s’est-il avéré pendant que les disciples priaient pour Pierre en Actes 12? Pouvez-vous partager la joie ou la peine de quelqu’un en priant avec lui aujourd’hui?

Nous pensons souvent que la prière est une activité à entreprendre seul. Présenter nos requêtes à notre Père et célébrer nos victoires ensemble nous rapprochent les uns des autres et de lui. Et lorsque nous prions pour les besoins de tout le corps de Christ, nous contribuons une fois de plus à bâtir l’Église avec Jésus.


Illustration d’Adam Cruft

histoires connexes

Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A