Les armes de la foi

image name


Chaque dimanche,

après le culte à l’Église de la Transfiguration, à Slavyansk, en Ukraine, les chrétiens causaient joyeusement tout en se dirigeant vers leur voiture. Mais cette fois, des hommes masqués et armés de mitraillettes se sont précipités vers eux, forçant deux diacres et deux des fils adultes du pasteur à entrer dans des véhicules, avant de s’enfuir à toute vitesse.



Artur Pavenko, le troisième fils du pasteur, a été horrifié de voir ses frères pris comme otages. « Par le passé, nous avions été arrêtés et fouillés, déclare Artur, résident de cette ville occupée où les citoyens se sont habitués aux agressions et aux enlèvements commis par les séparatistes. Nous pensions que cet incident se terminerait par un contrôle de documents et que les prisonniers seraient libérés. » Toutefois, après avoir passé 30 jours à prier et à chercher, on a trouvé un charnier près de la ville : quatre des dépouilles étaient celles des hommes kidnappés à l’église.

Pour Artur, jusqu’au moment de l’enlèvement de ces hommes, la guerre avec la Russie  semblait hypothétique. Cependant, après la découverte des cadavres, Artur a été tenté de se venger et de laisser l’amertume croître en lui et de céder ainsi à la maladie qui affligeait bon nombre de ses concitoyens. Sa famille chrétienne et les vérités bibliques l’ont consolé durant ses moments les plus sombres.

Il espère même que certains de ces appareils audio perceront les lignes ennemies et se trouveront dans les mains des meurtriers de ses frères.

Aujourd’hui, près de cinq ans après ce dimanche fatidique, Artur œuvre bénévolement comme aumônier. Il travaille à plein temps dans une usine, mais lorsqu’il est en congé, il se dirige vers le front en y apportant de la nourriture et des vêtements, ainsi que l’Évangile.

Sa mission consiste à donner de l’espoir à ceux qui éprouvent de l’incertitude, en se servant de sa propre expérience comme exemple. Grâce à ses contacts chez In Touch, Artur a commencé à distribuer des Messenger aux Ukrainiens qui se trouvent en danger. Il espère même que certains de ces appareils audio perceront les lignes ennemies et se trouveront dans les mains des meurtriers de ses frères.

Artur est récemment arrivé à un avant-poste militaire dissimulé où on l’a immédiatement accueilli avec exubérance. Les 24 soldats étaient impatients de voir un visage amical, ainsi que les Bibles et les Messenger qu’il leur apportait. Artur est doux et posé, mais ses paroles ont du poids auprès des soldats ukrainiens, car il a fait l’expérience de la bonté de Christ.

S’il ne peut pas protéger les soldats du danger, Artur entend aller les voir jusqu’à ce qu’il découvre en eux une foi semblable à la sienne, car celle-ci l’a soutenu dans le deuil et continue de le réconforter, jour après jour.


Photo d’Audra Melton

histoires connexes

Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A