Occupé à vivre

J
image name


Après une dure journée de travail,

Jess Kerley s’était affalé sur le canapé avec sa femme, Anne, pour regarder un film. Jess ne pensait qu’à se détendre jusqu’à ce qu’une réplique du film le frappe : « Tout se résume à un simple choix : s’occuper à vivre ou s’occuper à mourir. » Jess venait de survivre à une forme rare de leucémie qui avait bouleversé sa vie, ainsi que ses attentes relatives à celle‑ci. Il avait toujours été occupé, mais maintenant il se demandait : « Dans quel but? »


Par l’entremise d’amis missionnaires, les Kerley ont appris à aimer le champ missionnaire, mais sans savoir s’ils devaient s’y investir. Jess avait monté une entreprise prospère dans le but de la vendre et de financer une retraite anticipée. Anne avait commencé à travailler à l’extérieur pour augmenter leurs revenus. Un ami leur a alors suggéré d’outiller des missionnaires qui annoncent l’Évangile dans des régions éloignées du monde. Et c’est ce qu’ils ont fait.

En 2007, le couple gardait sous la main une petite quantité de matériel pour l’envoyer à des missionnaires : des bibles audio Messenger, des DVD du film JÉSUS, des piles à énergie solaire et des dispositifs de filtration d’eau. Jess et Anne ont même eu l’occasion d’apporter de ces dispositifs au Pérou et au Panama, voyant ainsi de leurs yeux les résultats de leur soutien.

Jess a pu bénir son beau-père en lui prêtant un Messenger; un geste simple, dont la portée est éternelle.

Puis en 2019, alors retraité, Jess a commencé à se sentir nauséeux lorsqu’il mangeait. Inquiété par sa perte rapide de poids, il s’est rendu à l’hôpital, où un examen d’imagerie médicale a révélé que le cancer était revenu, cette fois dans son côlon. Après avoir subi une opération pour enlever autant de tissu cancéreux que possible, il a commencé à rencontrer un conseiller pour l’aider à gérer ses émotions. Il était frustré de voir que la maladie avait dérangé ses plans pour mieux servir Dieu. Le thérapeute lui a diagnostiqué une autre maladie : la dépendance au travail.

Approuvé pour recevoir une drogue d’épreuve, Jess passe chaque jour des heures à prendre soin de sa santé. C’est difficile de rester assis et d’attendre, mais durant ces moments tranquilles, il se rappelle la fidélité de Dieu, comme lorsqu’il a pu prêter un Messenger à son beau-père. À 90 ans, ce dernier avait perdu l’usage de la vue et la possibilité de lire l’Écriture; il a pu jouir de nouveau de la Parole. Lui offrir cette bible audio était un geste simple, mais qui a eu une portée éternelle.

Jeff recouvre ses forces, mais il attend impatiemment le moment de reprendre ses activités. Bien qu’il ne puisse plus voyager comme avant, il envoie encore du matériel aux missionnaires. Pour l’instant, sa mission consiste à s’occuper à vivre, cette fois en laissant Dieu agir en lui.


Photo de Audra Melton

histoires connexes

Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A