Rues pavées d’or et portes de perle

image name


Il est difficile d’imaginer une ville parfaite construite de pierres précieuses, mais un jour ce sera une réalité.

Si nous parcourions les quartiers de presque n’importe quelle ville, riche ou pauvre, nous constaterions que ses habitants essaient d’améliorer leur environnement : en remplissant les nids de poule, en balayant les rues et en blanchissant les édifices. Ici-bas, nous luttons constamment contre la détérioration, comme les dommages causés aux routes et la peinture qui s’écaille, mais là-haut, Dieu nous éblouira par une ville glorieuse et parfaite qui dépassera les limites de notre imagination.

Lire

Apocalypse 21

Arrière-plan

L’apôtre Jean reçoit une vision de l’avenir. Il voit la terre comme elle sera, renouvelée et se prêtant parfaitement au règne post-apocalyptique de Jésus.

Réfléchir
Jean décrit la nouvelle terre qui deviendra notre demeure. Bien que nous n’ayons pas tous les détails concernant le renouvellement de la planète et le royaume millénaire de Christ, nous savons qu’à la fin des jours, Jésus emmènera tous les croyants dans un monde entièrement nouveau.

Il est difficile d’imaginer que la terre, telle que nous la connaissons, disparaîtra un jour (Ap 21.1) et sera remplacée par une planète tout à fait renouvelée (v. 5). Qu’est-ce que les versets 1 à 4 vous disent sur ce qui différencie les deux terres?

Être débonnaire, ce n’est pas être faible, mais c’est montrer une force réfrénée, comme lorsqu’on maîtrise un cheval puissant à l’aide d’un mors.

Les versets 10 à 21 fournissent une description étonnante de la nouvelle Jérusalem, la ville de Dieu sur la nouvelle terre. Essayez de vous imaginer cette ville  ̶  en couleur!  ̶  pour vous donner une idée de sa splendeur. Elle sera faite de choses que nous ne considérons pas comme des matériaux de construction. Qu’est-ce que l’usage de l’or, de perles et de pierres précieuses indique de la richesse de Dieu et de son sens de la beauté? Comment expliqueriez-vous ce qui vous semble extravagant?

L’apparence d’une ville peut nous en dire long sur ses habitants. Dieu, qui fait toutes choses parfaites, a conçu un endroit resplendissant pour les siens. Comment pensez-vous que Dieu vous voit dans l’éternité? Essayez de décrire une personne que vous aimeriez voir marcher dans des rues pavées d’or et franchir des portes de perle. Depuis votre conversion, comment Jésus vous a-t-il transformé en vue du ciel?


Suite de l’histoire
Dans l’Apocalypse, Jean décrit la nouvelle Jérusalem, mais la plupart des indices concernant ses habitants se trouvent ailleurs dans l’Écriture.

Jésus dit à Jean que celui qui « vaincra » héritera ces choses (v. 7). Dans son Sermon sur la montagne, il a proclamé : « Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre! » (Mt 5.5). Selon la concordance Strong, le mot grec pour « débonnaire » est praotês, qui signifie « douceur ». Cependant, être débonnaire, ce n’est pas être faible, mais c’est montrer une force réfrénée, comme lorsqu’on maîtrise un cheval puissant à l’aide d’un mors. Comment cela change-t-il votre compréhension de ce que veut dire être un chrétien? Si vous vouliez être plus débonnaire, devriez-vous devenir plus fort ou plus doux? Demandez à Dieu de vous aider à atteindre l’équilibre entre les deux.

Jean décrit la nouvelle terre qui deviendra notre demeure.

En considérant la définition du mot « débonnaire », pourquoi croyez-vous que Dieu pourrait associer les termes « doux » et « vaincre »?

Comment la « débonnaireté » pourrait-elle faire partie de la magnifique ville sainte? Comment pourrait-elle différer de la force et de la douceur dont nous devons faire preuve ici-bas?

Réfléchir

Dieu nous conforme à la ressemblance de Christ. Après avoir lavé les pieds des disciples, Jésus leur a expliqué ses actions (Jn 13.4,5,12-17). Si la douceur est une force réfrénée, quelle partie de lui-même Christ a-t-il « réfrénée »? Comment pourrait-il vous appeler à l’imiter?

Celui qui n’avait pas de lieu où reposer sa tête (Lu 9.58) reviendra en tant que Roi des rois (Ap 19.16) et habitera avec nous dans une ville glorieuse faite d’or et de pierres précieuses.

Aller plus loin

Voyons comment cette étude s’applique à notre vie.

Il y a des centaines d’années, le mot « wait » (attendre) revêtait une connotation plutôt négative. Il signifiait soit tendre une embuscade à quelqu’un, soit se tenir aux aguets de peur de tomber dans un guet-apens. À cette époque, de telles expériences faisaient partie de la vie. L’attente est aussi un concept important dans les Évangiles, mais elle comporte beaucoup d’espoir. Quand Jésus a instruit ses disciples à se réjouir malgré la persécution (Mt 5.11,12) ou à amasser des trésors dans le ciel (6.20), il leur disait qu’une meilleure vie les attendait dans l’éternité. Se concentrer sur ses promesses nous aide à supporter les difficultés de la vie.

Quelle épreuve ou tentation vous cause actuellement le plus de difficulté à vivre la vie chrétienne? Imaginez Jésus qui vous montre la ville céleste, tel qu’il l’a montrée à Jean. Cela vous aide-t-il à vous attacher aux choses d’en haut (Col 3.2)?

Jésus a dit que les débonnaires hériteront la terre; son peuple ne devrait donc pas chercher à acquérir le plus possible ici-bas, car il sera plus tard infiniment récompensé. Avez-vous insisté pour obtenir des droits que vous pourriez céder à autrui, comme Jésus l’a fait lorsqu’il a lavé les pieds des disciples?

En Jean 13.12-17, Jésus nous donne un exemple d’humilité et nous transmet des instructions à suivre. Lorsque nous mettons nos droits ou notre rang de côté pour servir les autres, Dieu nous bénit et affirme qu’il nous honorera éternellement dans la ville sainte


Illustration d’Adam Cruft

histoires connexes

Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A