Apprendre à attendre

  • juillet 20, 2019
samedi 20

ÉSAÏE 40.29‑31

Il est souvent stressant et frustrant d’attendre l’exaucement de nos prières. Cela est particulièrement le cas lorsque la situation est urgente ou que nous prions depuis des mois ou même des années sans avoir reçu de réponse. Rappelons‑nous que l’horaire de Dieu est différent du nôtre. Il est l’omniscient Souverain du ciel et de la terre qui œuvre selon le bon conseil de sa volonté.

Cela ne signifie toutefois pas qu’il est un despote cosmique qui se moque de notre souffrance. Au contraire, il est un Père aimant, infiniment bienveillant, sage et puissant. Il veille constamment sur ses enfants bien‑aimés et s’occupe sans cesse d’eux.

Notre perspective étant restreinte à notre expérience, nous pourrions croire que ces périodes, qui éprouvent notre patience ainsi que notre foi, sont inutiles. Celles‑ci génèrent souvent crainte, tension et tristesse. Or, ces sentiments pourraient nous motiver à trouver par nous‑mêmes une solution à la difficulté ou nous faire perdre espoir. Le Seigneur a cependant promis de protéger ceux qui s’attendent à lui et de pourvoir à leurs besoins. Si nous nous confions en sa sagesse et en son amour, il va non seulement nous fortifier, mais aussi nous faire mûrir au fil du processus.

Lorsque Dieu nous conduit dans la « salle d’attente », il veut que nous marchions à son pas. Si nous le devançons, nous nous priverons de ce qu’il entend nous donner : leçons, bénédictions ou autres. Il est pénible d’attendre, mais quand Dieu nous répond enfin, nous découvrons que nous avons appris à patienter et à nous confier en lui.

LA BIBLE EN UN AN : CANTIQUE DES CANTIQUES 1 – 4

Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A
loader
Date de publication juillet 20, 2019
Apprendre à attendre

Read Now
DailyDevotionNotFound
DevotionArchiveNotAvailable