Abraham apprend à obéir

  • février 01, 2017
mercredi 01

GENÈSE 16

L’Ancien Testament nous raconte l’histoire d’Abraham. Bien qu’il ait entretenu une relation étroite avec Dieu, sa foi n’était pas parfaite. Avec le temps, il en est venu à comprendre que l’obéissance était importante et qu’il était coûteux de se rebeller.

Abraham a appris à la dure que c’est au prix de grandes douleurs que l’on manœuvre pour arriver à ses fins. L’Éternel lui avait promis un fils ainsi qu’à Sara, mais ils étaient devenus âgés sans pourtant être parents. Sara, qui avait environ 70 ans, a suggéré à Abraham d’engendrer l’héritier promis au moyen de sa servante, Agar. Il en a découlé jalousie, discorde familiale et un conflit sanglant qui oppose encore la postérité d’Ismaël, le fils d’Agar, à celle d’Isaac, celui de Sara.

L’obéissance nous fait moissonner ce que l’Éternel a de mieux à nous donner, mais elle exige que nous nous attendions à lui. Abraham était déjà un vieil homme quand Dieu lui a promis des descendants aussi nombreux que les étoiles (Ge 15.5). Or, l’Éternel n’a rempli sa promesse que lorsque le patriarche avait atteint 100 ans et que Sara ne pouvait plus porter d’enfants. Ainsi, Dieu a reçu toute la gloire relative à la conception miraculeuse d’Isaac (Ge 21.1‑7). Notons cependant que, malgré les conséquences désastreuses résultant de la désobéissance du couple, Dieu a quand même accompli son plan.

Le Seigneur nous a donné sa Parole pour que nous apprenions des leçons des saints d’antan. La vie d’Abraham nous enseigne que l’obéissance est cruciale. Quand nous nous confions au Souverain et que nous attendons son moment, il se montre toujours fidèle.

LA BIBLE EN UN AN : LÉVITIQUE 8 – 10
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A
loader
Date de publication décembre 3, 2020
Comment suivre Jésus?

Read Now
DailyDevotionNotFound
DevotionArchiveNotAvailable