De l’isolement à la réconciliation

  • janvier 23, 2012
lundi 23
Lisez | 2 Corinthiens 5.14-21 La séparation, le rejet et l’isolement constituent des expériences fort déplaisantes que nous tentons d’éviter à tout prix. Mais nous ne pouvons pas y échapper totalement, car nous vivons dans un monde déchu. L’isolement d’avec nos semblables est tragique, mais il y a pire : vivre loin du Père céleste. Combien futile et triste est une vie passée loin du Créateur! Dieu a mis en chacun le désir d’être en relation avec lui, c’est pourquoi nous ressentons un vide tant que nous ne sommes pas réconciliés avec lui. Cependant, une chose rend impossible cette relation essentielle à notre bien-être. En effet, par nos pensées ou nos actions, nous avons tous violé les commandements du Seigneur (Ro 3.23), et notre Dieu, qui est pur et saint, ne peut être en présence du péché. Dans Romains 6.23, Paul affirme que le salaire du péché c’est la mort, c’est-à-dire la séparation éternelle d’avec le Seigneur. Par conséquent, il y aura toujours un vide en nous. Quel destin tragique pour le genre humain! Mais notre Père, qui nous aime, a résolu le problème en envoyant son Fils subir le châtiment que méritaient nos fautes. Totalement Dieu et entièrement homme, Jésus a mené une vie parfaite, il a pris sur lui nos iniquités et a subi une mort horrible. Nous ne sommes plus condamnés pour nos fautes, car Christ a pris notre place. Et trois jours plus tard, il est victorieusement revenu à la vie. Le salut est offert à tous ceux qui croient et reçoivent ce merveilleux don. Jean 3.16 décrit comment la réconciliation avec Dieu met un terme à notre isolement : « Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. »
Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A
loader
Date de publication août 6, 2020
Utiliser ses dons spirituels

Read Now
DailyDevotionNotFound
DevotionArchiveNotAvailable