La preuve de la conversion

  • octobre 10, 2019
jeudi 10

1 PIERRE 1.6‑9

Personne n’aime les épreuves. Les ennuis et les souffrances revêtent cependant beaucoup de valeur pour le croyant, car elles peuvent affermir sa foi et en prouver la véracité. Il est malheureux que beaucoup de gens fréquentant l’église se demandent constamment s’ils sont sauvés ou non. Même les confirmations de l’Écriture à ce sujet ne semblent pas les sécuriser.

Jésus a raconté une parabole pour illustrer les diverses réponses à l’Évangile : celle de la semence jetée sur quatre types de sols différents (Mt 13.18‑23). L’un de ces sols était pierreux et ressemblait à la personne qui croit pour un temps, mais qui, parce que sa foi est superficielle, se détourne de Christ lorsqu’elle subit des tribulations.

Par contre, Pierre affirme que, lorsque des chrétiens sont éprouvés et qu’ils se montrent fermes, leur foi est authentique. Ils sont ainsi certains d’être sauvés et, quand ils traversent de nouveau l’affliction, leur foi en Christ grandit. Leur persévérance découle de leur salut et prouve qu’ils demeurent en Jésus (Jn 15.5).

Voilà pourquoi nous pouvons nous réjouir, malgré les revers. Dieu se sert d’eux pour nous assurer de notre salut et nous conformer à l’image de Christ. Ce fait devrait nous ragaillardir et nous encourager à tenir bon au fil du processus de sanctification, car nous savons aussi que la résurrection de notre corps parfera notre salut.

La prochaine fois que nous connaîtrons des ennuis, rappelons‑nous que Dieu veut nous confirmer la véracité de notre salut. Accrochons‑nous donc à Christ et faisons‑lui confiance.

LA BIBLE EN UN AN : MATTHIEU 22 – 24

Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A
loader
Date de publication octobre 18, 2019
Marcher par la foi

Read Now
DailyDevotionNotFound
DevotionArchiveNotAvailable