La promesse de la vie éternelle

  • janvier 13, 2021
mercredi 13

1 JEAN 5.1‑13

Notre société est obsédée par la longévité. S’il est normal de vouloir vivre longtemps et en santé sur terre, rappelons‑nous que la vie ne se termine pas à la mort et que la question cruciale consiste à savoir où nous passerons l’éternité.

Il n’existe qu’un moyen de nous assurer d’aller au ciel. Nous devons reconnaître notre condition de pécheurs sans espoir, accepter Jésus‑Christ par la foi, recevoir le pardon de nos fautes et le don de la vie éternelle. Ceux qui ont suivi ces étapes pourront vivre à jamais en présence du Seigneur, là où se trouvent « d’abondantes joies […] des délices éternelles » (Ps 16.11).

Ceux qui rejettent le salut souffriront les tourments de l’enfer et seront totalement séparés du Dieu vivant. Après la mort, rien ne peut plus combler le gouffre qui existe entre l’enfer et le ciel. Nous devons régler cette question tandis que nous sommes sur la terre (Mt 25.45,46; Hé 9.27).

La Bible enseigne que la vie éternelle est irrévocablement liée à la personne de Jésus‑Christ. L’apôtre Jean a d’ailleurs écrit : « Celui qui a le Fils a la vie » (1 Jn 5.12). Vouloir vivre vieux est honorable, mais rien n’importe davantage que de recevoir le Sauveur et son don : une vie à tout jamais passée en sa présence.

LA BIBLE EN UN AN : GENÈSE 42 – 45

BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A
loader
Date de publication janvier 22, 2021
Ne pas accorder son pardon

Read Now
DailyDevotionNotFound
DevotionArchiveNotAvailable