Notre domicile céleste (2e partie)

  • avril 19, 2019
vendredi 19

APOCALYPSE 21.22 – 22.5

On croit couramment, à tort, que le ciel est immatériel et qu’aucune chose n’y est tangible, mais l’Écriture n’affirme rien de tel. Jean décrit la nouvelle Jérusalem comme ayant une structure concrète (Ap 21.10‑21). Certains des aspects de la vie dans cette ville ressembleront à ceux d’ici‑bas, mais d’autres seront très différents.

Il n’y aura pas de temple, « car le Seigneur Dieu tout‑puissant est son temple, ainsi que l’Agneau » (21.22). Les humains se sont dotés de lieux de culte depuis l’aube des temps, mais ceux‑ci ne seront plus nécessaires quand Dieu vivra parmi les siens.

La ville n’aura besoin ni du soleil ni de la lune pour l’éclairer, « car la gloire de Dieu l’éclaire, et l’Agneau est son flambeau » (v. 23). La gloire divine illuminera chaque recoin de cette ville, où il n’y aura plus de nuit.

Les portes de la ville seront constamment ouvertes. Aucun ennemi n’y fera irruption. Aucune souillure n’y entrera, car Dieu en aura banni le péché, et seule la sainteté s’y trouvera.

Ce sera un lieu d’abondance. De l’eau vive qui coule du trône de Dieu jusqu’aux fruits de l’arbre de vie, Dieu pourvoira à tous nos besoins.

La malédiction en sera absente. La mort, le vieillissement, la douleur et la souffrance cesseront d’exister.

Dieu gouvernera parfaitement. Il règnera sur son trône, et nous le verrons et le servirons éternellement avec joie.

Le bonheur que Dieu nous réserve dans la nouvelle Jérusalem nous dépasse, parce que nous serons pour toujours avec lui, la source de tout bien.

LA BIBLE EN UN AN : 1 ROIS 15 – 17

Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A
loader
Date de publication mai 23, 2019
Marcher par la foi

Read Now
DailyDevotionNotFound
DevotionArchiveNotAvailable