Une obéissance absolue

  • février 23, 2021
mardi 23

ACTES 5.17‑42

Hier, nous avons parlé d’une obéissance passionnée. Les apôtres se sont entièrement soumis à Dieu. Sans se laisser décourager par la peur, ils ont enduré la honte, la douleur et la mort parce qu’ils aimaient trop Christ pour garder le silence.

Les gens qui se convertissent et qui se la coulent douce par la suite, heureux de se diriger vers le ciel, n’ont rien compris. Le salut ne concerne pas que notre entrée au ciel; il nous motive à glorifier Dieu ici‑bas. Christ se révèle par notre comportement, de sorte que notre entourage en soit touché et transformé. Notre seul handicap : les limites que nous imposons à notre service.

On ne peut obéir à Dieu en tout si l’on se fixe des limites. La vie pourrait sembler plus facile quand nous ne choisissons de lui obéir que lorsque cela nous convient, mais nous ne serons jamais satisfaits. Nous nous demanderons plutôt pourquoi Dieu ne se sert pas plus de nous ou ne nous bénit pas davantage.

L’engagement est essentiel à l’obéissance. Au départ, nous pourrions nous investir dans le service en raison des récompenses promises, mais au fil de notre formation, notre obéissance sera mise à l’épreuve. Si nous continuons de croître, nous en viendrons à pouvoir nous réjouir de souffrir pour le nom de Jésus.

LA BIBLE EN UN AN : DEUTÉRONOME 6 – 8

BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A
loader
Date de publication mars 3, 2021
Le problème de la jalousie

Read Now
DailyDevotionNotFound
DevotionArchiveNotAvailable