Appelé à toujours avancer

La vie d’aujourd’hui est active. Les gens ont des emplois du temps surchargés de tâches et d’activités multiples. Ils ont parfois de la difficulté à réussir à payer leurs comptes, à préparer les repas et à faire la lessive, sans parler d’assumer leurs responsabilités professionnelles et d’entretenir leurs relations. Qui a le temps de se concentrer sur sa croissance spirituelle?Comme croyants, nous n’avons pas vraiment le choix : soit nous grandissons spirituellement, soit nous stagnons. C’est l’un ou l’autre.Qu’en est-il de vous? Diriez-vous que vous croissez spirituellement, que vous ressemblez de plus en plus à Jésus quant à votre façon de penser, de parler et d’agir? Ou quelque chose vous retient-il d’améliorer votre relation avec lui?Notre croissance spirituelle dépend en fin de compte de Dieu, qui perfectionne son œuvre en nous (Ph 1.6). Cependant, beaucoup de chrétiens évitent de collaborer avec le Seigneur en raison du prix qu’il leur en coûterait. Ils ne comprennent pas que freiner leur croissance spirituelle pour l’amour des choses du monde sera plus coûteux et lourd de conséquences que de se soumettre à l’œuvre du Seigneur.Lorsque nous cessons de croître spirituellement, nos oreilles s’assourdissent à la voix du Saint-Esprit et nous nous éloignons invariablement de ce que le Père a de mieux pour nous. Cela comporte toutes sortes de conséquences, comme rendre nos relations plus difficiles et affaiblir notre capacité de résister à la tentation.Nous avons préparé le présent numéro d’En Contact en pensant à votre croissance spirituelle. Nous espérons qu’il vous incitera à donner la priorité à Dieu dans votre vie. Toutefois, avant d’entamer votre lecture, nous vous encourageons à lire les versets 23 et 24 du Psaume 139 :Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur! Éprouve-moi, et connais mes pensées! Regarde si je suis sur une mauvaise voie, Et conduis-moi sur la voie de l’éternité!Ouvrez votre cœur au Seigneur et demandez-lui de vous révéler ce que vous pouvez faire pour continuer d’avancer. Il voudra possiblement que vous abandonniez quelque chose ou que vous entrepreniez une activité. Dans tous les cas, rappelez-vous que l’obéissance produit toujours des bénédictions, pour maintenant et dans l’éternité.

histoires connexes

Qu'advient-il de mes notes
BackgroundColor
Lumière
Aa
Sombre
Aa
Taille de police:
A
A
A