Passer au contenu principal
Méditations quotidiennes

Jouir de la vie

Seul Dieu nous procure une satisfaction durable.

30 novembre 2022

ECCLÉSIASTE 2.1‑23

On croit que Salomon a écrit l’Ecclésiaste. Selon la Bible, il était l’homme le plus sage à avoir vécu (1 R 3.12), et l’on ne peut qu’imaginer l’ampleur de ses richesses. De plus, l’Éternel lui a accordé le privilège de lui bâtir un temple. On s’attendrait donc à ce que cet homme ait été satisfait, mais non. 

En se mettant à la recherche du contentement, Salomon a tenté toutes sortes d’expériences. L’Ecclésiaste nous apprend qu’il l’a cherché dans les plaisirs du monde, qu’il savait vains. Comme le bien‑être auquel il aspirait lui échappait, il s’y est pris différemment. Il a entrepris de grands ouvrages : construction de palais, de jardins et de parcs, et même un projet majeur d’irrigation (Ec 2.4‑6). À la fin, il a déduit que tout n’était que vanité. Son histoire nous semble familière parce que notre société promulgue la poursuite du plaisir et refuse de mettre un frein à toute passion.

Salomon avait à sa disposition la sagesse et les ressources nécessaires pour accomplir tout ce qu’il souhaitait. Il a cependant découvert que l’atteinte de ses objectifs ne lui procurait pas la satisfaction recherchée, parce que c’est en se soumettant à la volonté de Dieu qu’on la goûte (Ec 12.15). On n’y arrive pas autrement.

LA BIBLE EN UN AN : 1 CORINTHIENS 11 – 13

Voir plus de méditations


Voir toutes les méditations