Passer au contenu principal
Article de fond

Définir ses priorités

Prioriser Jésus en tout; il comble tous nos besoins.

In Touch Magazine staff 1 août 2021

Prioriser Jésus en tout; il comble tous nos besoins 

Les humains ont toujours eu tendance à mettre la charrue devant les bœufs. Ils souhaitent obtenir des résultats sans pourtant consacrer les efforts nécessaires à la tâche ni vouloir attendre. Dans la vie du chrétien, il n’y a pas de raccourci. Celui qui désire réaliser le plan de Dieu pour sa vie ne peut y arriver que dans la mesure où il aime Jésus et lui accorde la priorité. C’est ainsi que l’on touche au but, même si ce dernier ne correspond pas à nos attentes. 

Lire

Jean 9.1?38 

Arrière-plan

En général, les pharisiens ont refusé de croire que Jésus était le Fils de Dieu. Ils ont parfois même puni ceux qui croyaient en lui en les expulsant de la synagogue, un sort terrible dans une société tissée serrée. Pour prendre position pour Jésus, il fallait être convaincu.

Réfléchir

Pensez à ce que vous faites pour servir le Seigneur.

→ Ce passage décrit un miracle. Pourtant, il parle aussi d’œuvres et, en particulier, des « œuvres de Dieu » (Jn 9.3) qui se sont manifestées dans la vie de l’aveugle?né. Quelles sont?elles dans ce passage? Dans votre vie? Notez certaines des qualités de Dieu révélées par ses œuvres.

Dieu n’a pas besoin de nous, mais il nous permet de contribuer à son travail.

→ Au verset suivant, Jésus affirme devoir faire les œuvres de Dieu. Les actes du Créateur de l’univers sont infinis; il a créé les étoiles et il peut changer le cours de l’Histoire. Il n’a pas besoin de nous, mais il nous permet de contribuer à son travail. Jésus a accepté avec joie de remplir son rôle (voir Jn 4.34). Tous ses disciples n’opéreront pas forcément des miracles, mais ses paroles dans Jean 9.4 indiquent qu’il nous invite tous à participer à son œuvre ici?bas. Nommez une activité à laquelle vous croyez qu’il vous a demandé de participer en son nom. 

→ Jésus a toujours accompli à la perfection la volonté de son Père. Cela dit, nous éprouvons parfois des difficultés à la découvrir et, avouons?le, il nous arrive de faire des erreurs. Parmi vos activités, laquelle pourrait ne pas être « une œuvre de Dieu »? Priez Dieu de vous ouvrir les yeux pour que vous puissiez voir clairement les œuvres qu’il a préparées pour vous (voir Ép 2.10). 

Suite de L’Histoire

La foi motive à faire des œuvres.

→ Dans Jean 6.28,29, les disciples demandent à Jésus ce qu’ils doivent faire pour accomplir les œuvres de Dieu, et celui?ci leur répond : « L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. » Comment concilier ces paroles avec celles de Jean 9.4, qui indiquent l’activité? Décrivez la relation qui existe entre la foi et l’action, ainsi que le lien entre une foi ferme et la capacité de servir Dieu, longtemps après la conversion.

Les notions célestes de Jésus : […] l’amour pour Dieu et la foi en Christ mènent à l’épanouissement.

→ L’aveugle?né était probablement incapable de faire ce que nous appelons « travail » en raison de son handicap. Lisez Jean 9.11. Pourquoi Jésus l’a?t?il envoyé au réservoir de Siloé? Qu’a fait l’homme? Comment a?t?il accompli « l’œuvre de Dieu »? 

→ Les pharisiens voulaient que l’homme « donne gloire à Dieu » en reconnaissant Jésus pécheur (Jn 9.24). Comment celui?ci glorifie?t?il Dieu tout en refusant d’acquiescer à leur demande (v. 30?38)? 

Réfléchir

En choisissant Christ, on fait fi de la définition sociétale de la réussite et l’on adopte une meilleure réalité. 

→ Plus tard, lorsque Jésus a trouvé l’ancien aveugle et lui a demandé s’il croyait au Fils de Dieu, cet homme lui a répondu : « Je crois, Seigneur. Et il l’adora » (v. 38). Avec Dieu, nous en ferons beaucoup plus que nous ne l’aurions jamais cru possible. 

Aller plus loin

Comment cette étude s’applique?t?elle à votre vie?

Quelle belle illustration de foi nous fournit l’ancien aveugle! Durant sa vie, Jésus a cherché à expliquer la différence entre une foi qui s’appuie sur les œuvres (qui n’en est pas une), et des œuvres qui s’appuient sur la foi (et qui réjouissent Dieu). Les pharisiens accordaient trop d’importance aux règles (ainsi qu’à l’orgueil ressenti à les observer) pour accepter les notions célestes de Jésus, soit que l’amour pour Dieu et la foi en Christ mènent à l’épanouissement. L’ancien aveugle a toutefois « vu clair ». Il a reçu non seulement sa vue, mais aussi le salut, la vérité et la satisfaction. 

→ Quel rôle joue la foi dans vos activités? Lorsque nous perdons de vue nos priorités, nous devons revenir à la case départ. Lisez Jean 9.38 de nouveau. Ces paroles ont été prononcées par un homme peu instruit, dépouillé de ses privilèges religieux et désavoué par ses proches qui craignaient de subir le même sort que lui. Néanmoins, il n’a rien demandé d’autre à Jésus que de le connaître et de l’adorer. Prenez le temps — dès maintenant — de l’imiter. Quels changements se produisent en vous? 

→ Dans l’une de ses paroles les mieux connues, Jésus dit : « Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire » (Jn 15.5). Méditez ce verset. Priez Jésus de vous indiquer ce que signifie pour vous le fait de demeurer en lui. Permettez?lui de transformer votre vie. 

Illustration d’Adam Cruft

Autres articles