Passer au contenu principal
Photo de Charles F. Stanley.
Méditations quotidiennes

Exhorter avec amour

On corrige le mieux les autres en usant de bonté, de patience et de sollicitude à leur égard.

24 février 2024

2 TIMOTHÉE 4.1-3

Nous avons parlé hier de servir autrui. Examinons aujourd’hui un autre don spirituel : l’exhortation (Romains 12.8). Ce mot vient du terme grec parakaleó, qui veut dire « appeler à, convoquer, encourager, renforcer, instruire, enseigner, prier, supplier ».

Pour mieux en comprendre la signification, voyons comment ce terme s’applique à diverses situations. Dans 2 Timothée 4.2, Paul recommande ce qui suit à Timothée : « Prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, convaincs, reprends, exhorte, avec toute patience et en instruisant. » L’apôtre invitait son protégé à garder la foi ainsi qu’à enseigner aux chrétiens à suivre Christ.

Personne n’aime corriger, ou être corrigé, mais cela s’avère parfois nécessaire. La manière d’exhorter importe autant que les paroles utilisées. C’est là que le mot parakaleó prend toute son importance. Paul disait en fait à Timothée : « Dis ce qui doit l’être, mais de manière à encourager. Use de bonté envers l’autre, invite-le à abandonner son péché et à accepter le pardon de Dieu. »

Bref, celui qui exhorte persuade avec amour. Il reprend l’autre pour son bien spirituel. C’est là un noble appel et un service sans prix à exercer dans le contexte de l’Église.

LA BIBLE EN UN AN : DEUTÉRONOME 9 – 11

Voir plus de méditations