Passer au contenu principal
Méditation quotidiennes

Le désir de le connaître

Il est difficile de traverser le désert du monde, mais notre soif pour Christ s’en trouve allumée.

22 juin 2022

PSAUME 63

Dans le désert de Juda, David a déclaré : « Ô Dieu! tu es mon Dieu, je te cherche; mon âme a soif de toi, mon corps soupire après toi » (Ps 63.2). Au verset 3, il s’est rappelé les occasions où il avait été témoin de la gloire de l’Éternel dans son sanctuaire. Il nous arrive fréquemment de ne pas nous montrer reconnaissants pour tout ce qui va bien jusqu’à ce que le vent tourne. Une fois dans le désert, nous souffrons de la soif et admettons notre besoin du Seigneur (voir Jn 7.37,38).

Nous mettons parfois des années à comprendre que nous nous trouvons dans le désert. Puis mus par le désespoir, nous poursuivons des mirages tout en étant convaincus du fait qu’ils nous satisferont. Cependant, seule l’eau que Christ donne étanche réellement la soif, seul Jésus promet la vie éternelle (Jn 4.13,14).

Demeurons sensibles à la direction du Seigneur lorsque nous traversons le désert. Il a fait la promesse suivante : « Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi » (Ps 32.8). Après avoir répondu à l’appel de Dieu, nous pouvons dire comme David : « Oui, c’est en Dieu que mon âme se confie; de lui vient mon salut » (Ps 62.2).

LA BIBLE EN UN AN : PSAUMES 60 – 66

Voir plus de méditations


See All Daily Devotions